Irène Drésel

Techno sensuelle mais frontale
Samedi 28 sept.
La douceur aride

Techno haute en couleur aussi sensuelle que frontale Irène Drésel vient se sortir l’un des albums electro les plus intéressants de l’année. Entre sensualité, érotisme, rêverie, et hypnose, qu’elle oppose avec des beats radicaux et sportifs, Irène Drésel nous invite dans un voyage entre attraction et répulsion, entre sensualité et radicalité, entre douceur et aridité. Un curieux mélange entre Stéphan Bodzin, Nathan Fake et Helena Hauff qui fait remuer les pieds et voyager l’esprit.

Billetterie