Culture hip-hop : la genèse face à la jeunesse

Samedi 17 sept. 18:00 au Centre Nelson Mandela - maison de quartier de Planoise

Entrée libre

La soirée de restitution aura lieu au Centre Nelson Mandela, et se déroulera comme suit : 
– Présentation de la thématique du projet, coanimée par Rocé, José Shungu et Nicolas Sauvage à 18h
– Concert de restitution avec les participants aux ateliers, accompagnés par les musiciens de Green Shop à partir de 20h
– Concert de Rocé 

Restitution ateliers d'écriture avec José Shungu

hip-hop

C’est en 1973 que les premières block party voyaient le jour dans les quartiers du Bronx à New-York, donnant ainsi naissance à des disciplines telles que le rap, le graffiti, le break-dance et le deejaying…le mouvement hip-hop fêtera donc ses 50 ans en 2023 !
Quelles ont été les évolutions de ce mouvement culturel devenu majeur au fil du temps ?

Autour d’ateliers d’écriture animés par José Shungu au Centre Nelson Mandela début septembre, il s’agira de répondre à cette interrogation en créant des textes avec des acteurs locaux du rap de l’ancienne et de la nouvelle génération. Ces textes seront répétés au CAEM par les participants, avec les musiciens du groupe Green Shop qui aura sélectionné et retravaillé en version live une série de classiques d’instrumentales hip-hop français et US.

L’artiste parisien Rocé sera un « observateur » à distance des avancées des ateliers, participera au temps final dans le cadre d’une rencontre-bilan, et proposera un concert après la restitution des participants

Rocé

hip-hop

C’est en 1973 que les premières block party voyaient le jour dans les quartiers du Bronx à New-York, donnant ainsi naissance à des disciplines telles que le rap, le graffiti, le break-dance et le deejaying…le mouvement hip-hop fêtera donc ses 50 ans en 2023 !
Quelles ont été les évolutions de ce mouvement culturel devenu majeur au fil du temps ?

Autour d’ateliers d’écriture animés par José Shungu au Centre Nelson Mandela début septembre, il s’agira de répondre à cette interrogation en créant des textes avec des acteurs locaux du rap de l’ancienne et de la nouvelle génération. Ces textes seront répétés au CAEM par les participants, avec les musiciens du groupe Green Shop qui aura sélectionné et retravaillé en version live une série de classiques d’instrumentales hip-hop français et US.

L’artiste parisien Rocé sera un « observateur » à distance des avancées des ateliers, participera au temps final dans le cadre d’une rencontre-bilan, et proposera un concert après la restitution des participants